Bassin Pacifique Sud : Calédonie - Polynésie
  Généralités Globe Hémisphère Nord Hémisphère Sud Météorologie Glossaire Conversion

Les cyclones mémorables de l'Océan Pacifique Sud

Ci dessous vous retrouvez les cyclones les plus intenses ayant évolué sur le bassin Pacifique Sud
ainsi que les systèmes ayant affecté la Nouvelle Calédonie et la Polynésie Française



Les cyclones les plus intenses de l'Océan Pacifique Sud

Hina, Anne, Aivu, Fran, Zoe, Monica & Winston : vents de 155 knots
durant les saisons 1984-1985, 1987-1988, 1988-1989, 1991-1992, 2002-2003,
2005-2006 & 2015-2016

Ron & Olaf & Pam : vents de 145 knots durant la saison 1997-1998 & 2004-2005 & 2014-2015

Kathy, Val, Susan, Heta & Percy : vents de 140 knots durant les saisons 1983-1984, 1991-1992, 1997-1998, 2003-2004, 2004-2005

Vous pouvez également jeter un "oeil" sur les systèmes les plus puissants ayant évolués sur l'Hémisphère Sud

Les cyclones mémorables en Nouvelle Calédonie

Le tableau ci dessous (extrait du livre Atlas climatique de Nouvelle Calédonie Météo France + mise à jour CycloneXtrème) récapitule
les phénomènes tropicaux qui ont le plus durement touché la Nouvelle Calédonie depuis la fin du siècle dernier

En ce qui concerne les plus anciens cyclones certaines valeurs sont des estimations en fonction des renseignements de l'époque
Pour infos 100 millimètres (mm) de pluie représentent 100 litres d'eau au mètre carré

Phénomènes cycloniques de 1880 à 2009
DTF : dépression tropicale forte, DTM : dépression tropicale modérée (voir classification Météo France)
Date
Type
Pression minimale / NC en hPa
Vents
Pluie
24 janvier 1880
953 à Nouméa
200 km/h en rafale
-
9 - 10 février 1880
Cyclone
972 à Nouméa
160 km/h en rafale
-
8 - 9 mars 1880
Tempête
972 à Nouméa
-
-
11 mars 1885
Cyclone
949 par un navire
200 km/h en rafale
-
30 janvier 1898
Cyclone
-
-
-
27 mars 1910
955 à Prony
-
-
14 - 15 février 1917
Cyclone
949 à Téoudié
200 km/h en rafale
356 mm au col d'Amieu
24 février 1932
Cyclone
947 à Houaïlou
200 km/h en rafale
126 mm à la Foa
8 - 10 avril 1933
944 à Ouvéa
200 km/h en rafale
-
25 - 26 mars 1939
Cyclone
949 à Belep
200 km/h en rafale
-
20 février 1940
Cyclone
947
-
257 mm à Canala
13 - 14 mars 1948
970 à Tontouta
130 km/h moyen
351 mm à Bourail en 2 jours
26 - 27 février 1951
961,3 à Koumac
167 km/h en rafale Tontouta
500 mm en 24h à Bourail
18 - 19 janvier 1959
939 à Poindimié
-
750 mm en 3 jours à Tiwaka
6 - 7 février 1961
981 à Nouméa
147 km/h en rafale à Koumac
407 mm en 24h à Plum
1 - 2 février 1969
960 à Ouvéa
158 km/h en rafale à Nouméa
364 mm en 7h à Dumbéa
1 - 3 juin 1972
976 côte est
155 km/h en rafale à Nouméa
201 mm en 24h à Nouméa
7 - 8 mars 1975
942 à Touho
191 km/h en rafale
300 mm à Canala
12 février 1981
962 à Houaïlou
148 km/h en rafale à Nouméa
411 mm à La Ouinné
25 février - 8 mars 1981
962 sur la pointe nord
-
-
23 - 25 décembre 1981
967 à Poum
169 km/h en rafale à Koumac
500 mm en 24h à Yaté
12 - 13 janvier 1988
898 / 966 à Poindimié
166 km/h en rafale à Poindimié
713 mm à Goro
2 janvier 1989
974 à Poindimié
166 km/h en rafale à Koumac
330 mm à Pouebot
11 février 1989
910 / 964 à Koumac
184 km/h en rafale à Koumac
233 mm à Poum
10 - 11 avril 1989
933 / 989 à Yaté
133 km/h en rafale à Nouméa
240 mm à Poindimé
4 - 5 mars 1992
950 à Poindimié
158 km/h en rafale à Népoui
528 mm à Kopéto
10 -11 mars 1992
898 / 940 à Belep
200 km/h en rafale à Ouégoa
237 mm à Tango
5 - 6 janvier 1994
915
122 km/h à Pouébo
275 mm à la Coulée
26 - 27 janvier 1994
944 / 986 à Lifou
126 km/h en rafale à Ouanaham
213 mm à Ouanaham
27 février 1994
927 / 985 à Ouvéa
151 km/h à Ouvéa
164 mm à Ouloup
27 - 28 mars 1994
984
119 km/h en rafale à Maré
220 mm à la Roche
27 - 28 mars 1996
938 / 940 aux Belep
230 km/h au Montagne des Sources
296 mm à la Foa
3 - 10 janvier 1997
922 / 963 à Koumac
166 km/h en rafale à Koumac
474 mm au Dzumac
23 - 24 mars 1998
954 / 980 à Maré
162 km/h en rafale au Cap N'Dua
137 mm à l'île des Pins
5 - 6 avril 1998
944
-
-
21 janvier 1999
927 / 975 à Maré le 21
122 km/h rafale à La Roche
188 mm à Poindimié
12 février 1999
990
119 km/h en rafale à Ouanaham
-
20 - 21 février 1999
944
155 km/h en rafale à Pouébo
414 mm à Tango
6 - 7 mars 2002
985
122 km/h en rafale à Koniambo
276 mm à Aoupinié
29 janvier 2003
916
137 km/h en rafale à Ouanaham
160 mm à Montagne des Sources
13 - 14 mars 2003
910
234 km/h en rafale à Vavouto
297 mm à Dzumac
27 février 2004
938
112 km/h à Maré
126 mm à Maré
8 - 9 janvier 2005
960
-
179 mm à Bourail
28 janvier - 1 février 2006
955
80 km/h à Ouvéa
-
30 - 31 mars 2007
971
-
-
17 février 2009
990
48 km/h à Pondimié
-
25 mars 2009
980
56 km/h à Bourail
-
13 janvier 2011
982
100 km/h Pointe Sud de la Calédonie
-
1er janvier 2013
941
105 km/h à Nouméa, 112 km à Boural,
150 km/h à Goro en rafales
438 mm à Goro, 425 mm à Houailou,
348 mm à Pondimié en 24h
18 janvier 2014
993
156 km/h à Montagne des Soruces
314 mm à Camp des Sapins en 24h
4 février 2014
985
-
-
2 février 2015
Cyclone Ola
956
-
-
11 avril 2015
DTF Solo
982
-
-


Les cyclones mémorables de Polynésie Française

La Polynésie française reste une des régions les moins touchées par les phénomènes cycloniques

L'inventaire des phénomènes ayant concerné directement les îles polynésiennes avant 1941 reste très délicat faute de moyen d'observations
Même si un important travail de recherche pour la période d'avant 1940 fut mené par J.L Giovanelli, qui compila le résultat de celui-ci dans un opuscule intitulé
les "Cyclones en Polynésie française" publié sous l'égide de la Société des Etudes Océaniennes en février 1940, seuls les phénomènes ayant affectés directement une île ont pu faire l'objet d'une transmission orale ou écrite certains phénomènes uniquement "maritimes" ayant pu passer totalement inaperçu en l'absence de réseau d'observation

A partir de 1941 la multiplication des réseaux d'observation et surtout depuis 1966
avec l'arrivée des images satellites le suivi et la détection des systèmes cycloniques deviennent réguliers
Et l'ensemble des données proviennent dès lors des archives de la Météorologie en Polynésie

L'inventaire qui va suivre couvrant la période de 1831 à 2008 a donc été dressé à partir de sources de valeurs très inégales

Concernant les phénomènes cycloniques ci dessous mentionnés je tiens à remercier Claude & Alain qui m'ont fournis les documents
notamment "Dépressions & Cyclones en Polynésie Française de 1831 à 1997 de Météo France Polynésie " & des extraits du Livre "Un atoll et un rêve" de P.Zumbiehl

Si les systèmes cycloniques ont été "rares" dans le passé a frappé la Polynésie (du fait aussi de peu de moyens d'observation) ils ont été exceptionnellement
au dessus de la normale lors des périodes 1982 - 1983 (7 systèmes) & 1997- 1998 (6 systèmes), périodes qui correspondent à un phénomène El Nino fort

Phénomènes cycloniques de 1831 à 2009 ayant plus ou moins concerné la Polynésie
Cartes de trajectoire B.O.M et Hawaii
Classification des systèmes, voir Météo France
Date
Type
Pression minimum
Observations
21 & 22 décembre 1831
Cyclone
-
Celui ci ravage les îles Cook du Sud et se manifeste par sa bordure orientale jusque sur les îles Sous le Vent
21 décembre 1843
Dépression tropicale forte
-
Qui a probablement atteint le stade de cyclone affecte les îles Sous le Vent. 4 morts à Raiatea
Gros dégats à Maupiti, Tahaa, Huahiné et Bora où la mer aurait atteint le pied de la montagne
22 janvier 1856
Dépression tropicale
-
Sur Tahiti, de gros arbres sont déracinés et la mer envahit le rivage
2 février 1865
Dépression tropicale
ou Cyclone
-
D'importants dégats aux îles Sous le Vent, à Tahiti surtout de Punaauia à Mataiea et aux Australes
Un ou deux villages submergés et anéantis par la marée de tempête à Tubai
18 & 19 janvier 1877
Dépression tropicale
-
Sur la Société et les Tuamotu
6 & 7 février 1878
Cyclone
-
117 victimes au Tuamotu de l'Ouest et de gros dégats
février 1883,
février 1888
& 16 mars 1889
?
-
Marées de tempête
22 décembre 1901
Dépression tropicale
-
Sur Tahiti, mer déchainée envahissant le rivage et détruisant une grande partie des quais de Papeete
14 & 15 janvier 1903
Cyclone
-
517 victimes au Tuamotu Nord & Centre, la plupart emportée par la marée de tempête, plusieurs bateaux détruits
23 au 26 mars 1905
Cyclone
-
Du Nord des Tuamotu à l'est de Tahiti, sur les Tuamotu Nord gros dégats & 8 victimes, 175 maisons détruites
A Tahiti dégats matériels sur la côte est
6 au 8 février 1906
Cyclone
-
Cyclone en provenance du nord-ouest passant entre Tahiti et les Tuamotu et se dirigeant ensuite vers les Gambier
Les dégas furent considérables et surtout aux Tuamotu où de nombreux villages furent rasés par le vent et la mer
L'on dénombra en tout 150 victimes
1 au 3 janvier 1926
Dépression tropicale
-
Des pluies importantes sur Tahiti peut être liées au pasage d'une dépression tropicale
6 au 12 février 1937
Dépression tropicale
-
En provenance des Cook du Sud elle traverse les Australes avec un vent fort et une mer démontée à Tubai
6 au 8 février 1940
Dépression tropicale
-
Passe entre Tahiti et les Asutrales. Une très forte houle entre dans le port de Papeete le 9
29 au 31 décembre 1940
Dépression tropicale forte
-
Passe au Nord de Tahiti où le vent d'est à nord-est a soufflé à plus de 90 km/h
16 au 18 janvier 1941
Dépression tropicale forte
-
Passe à l'ouest de Tahiti. Il y a des dégats importants occasionnés parle vent et la mer démontée à Uturoa
et surtout à Bora Bora (vent supérieur à 95 km/h)
Disparition de la goélette Tereora qui se rendait à Raiatea
15 au 17 février 1947
Dépression tropicale
-
Probablement faible, passe sur la Société avec quelques dégats à Tahiti où le vent maximal atteint 85 km/h
4 au 7 janvier 1955
Dépression tropicale faible
-
Formée au voisinage des îles sous le Vent s'éloigne vers les Cook du Sud
Le vent atteint 75 km/h à Mopelia où la mer est très forte
10 au 12 mars 1955
Dépression tropicale forte
-
Elle apparaît modérée au sud de la Société puis devient forte en passant à l'ouest de Rimatara dans la nuit du 11 au 12
Le vent moyen atteint 90 km/h et les rafales dépassent les 100 km/h à Rurutu où la mer est très grosse
18 au 21 novembre 1956
Dépression tropicale faible
-
Formée près des îles Cook du Sud le 18 passe au nord des Australes le 20 et près de Rapa le 21
Les rafales dépassent 75 km/h à Rurutu
19 au 21 janvier 1958
Dépression tropicale
-
Formée au nord de Huahiné le 19, elle passe entre Makatea et Tahiti, puis de déplace rapidement vers le sud-est
Le vent moyen de nord-ouest atteint 70 km/h avec des rafales dépassant les 80 km/h à Makatea
et la houle de nord-ouest atteint une hauteur de 5 à 7 mètres
26 au 28 janvier 1959
-
Elle passe à l'ouest de la Société puis sur Rurutu
Le vent moyen atteint 95 km/h à Bora Bora avec des pointes à 115 km/h
Le Jeanne d'Arc a proximité enregistre des rafales à 145 km/h avec une mer grosse et très houleuse
La passe de Papeete est impraticable du 27 au 29
9 janvier 1960
Dépression tropicale faible
-
Affecte les Tuamotu du Nord-Ouest et la Société. Les pointes de vent atteignent 100 km/h à Makatea
6 au 8 février 1960
Dépression tropicale modérée
-
Affecte la Société et le Nord des Tuamotu
A Makatea le vent moyen atteint 80 km/h avec des rafales à près de 100 km/h
On observe une forte houle de nord de plus de 4 mètres de hauteur
9 au 13 mars 1961
-
Passage sur le nord des Tuamotu et de la Société
A Bora Bora les rafales de vent dépassent les 100 km/h avec des vents moyens de 75 km/h et une mer très grosse
23 au 31 janvier 1966
-
Se déplace très rapidement du nord-est des îles Cook du Sud, où elle s'est formée, à l'est des Australes
et au voisinage de Rapa avec des vents moyens de 75 km/h
1 au 4 décembre 1966
Dépression tropicale
-
Se forme au nord des Australes, puis traverse l'archipel en donnant des rafales de 60 km/h à Tubuai
16 au 20 décembre 1967
-
Un cyclone non nommé, ayant pris naissance vers le 10 au voisinage des Iles Elice traverse l'archipel des Cook du Sud
où les vents dépassent les 100 km/h. Son centre passe environ à 300 km au sud-ouest de Rimatara le 18 en soirée
Les vents dans cette île sont estimés à 160 km/h. La houle cyclonique a provoqué la montée des eaux de nombreux lagons
notamment ceux dont les passes s'ouvrent au sud-ouest et à l'ouest
Seules les Marquises et les Tuamotu du Nord ont été épargnés par cette houle
3 au 7 mars 1968
Dépression tropicale faible
-
Formée au voisinage des Iles sous le Vent vient à proximité de Hereheretue puis infléchit sa trajectoire vers
les Australes et s'éloigne vers le sud-est. Les rafales de vent ont atteint 75 km/h à Herehretue et 70 km/h à Tubai
21 au 25 janvier 1970
Dépression tropicale faible
-
Occassionne quelques dégats sur des atoolls de l'ouest des Tuamotu
Le vent moyen est de 60 km/h avec des rafales de 75 km/h à Hereheretue
20 au 24 février 1970
950
Né dans l'ouest des Nouvelles Hébrides passe au sud-ouest des Australes le 23 puis à proximité sud de Rapa
Seule la houle produite par ce cyclone a causé quelques dégats en Polynésie Française
27 février au 5 mars 1970
950
Emma a pris naissance dans le nord des Cook du Sud et passe le 2 mars à proximité du sud-ouest de Mopélia
Le 3 mars en début de journée elle se situe à proximité de Rurutu puis à moins de 90 km dans le sud-ouest de Tubai
et enfin le 5 mars au sud de Rapa
La montée des eaux provoquée par ce cyclone atteint 3 mètres à Rurutu (l'eau a pénétré par endroits
jusqu'à 400 mètres à l'intérieur des terres), 2 à 3 mètres à Tubai, 2 mètres à Bora Bora et 1 mètre à Tahiti
Des pointes de vent de 120 km/h ont été enregistrés à Mopélia, de 160 km/h à Tubai et de 170 km/h à Rurutu
Les dégats ont surtout affecté les Australes (maisons et immeubles endommagés, station mété détruite à Rurutu)
16 au 19 décembre 1971
990
Trajectoire voisine du cyclone Emma
Elle a donné des vents de 90 à 95 km/h sur Tubai
16 mars 1974
Dépression tropicale Stella
-
A une vie éphémère entre les îles Sous le Vent et les Cook du Sud
2 au 6 février 1976
950
Se forme sur le Nord des Gambiers et se déplace vers l'ouest sud-ouest et atteint le stade de cyclone
après son passage sur les Australes. Les vents ont atteint en pointe 105 km/h à Moruroa
11 au 12 décembre 1976
980
Un couple de dépressions tropicales, Laurie & Kim viennent mourrir entre les Cook du sud et les Australes
Elles se sont formées loin dans l'ouest du Pacifique
11 au 12 décembre 1976
980
15 au 21 avril 1977
950
Formé au sud des îles de la Ligne, il passe à l'ouest de Mopélia puis au Nord des Australes et au sud des Gambiers
Aux stations météorologiques de la Société, des Australes, du sud des Tuamotu et des Gambiers
les vents n'ont pas dépassé 65 km/h et il n'y a pas eu de dégats
Pourtant un sloop s'est fracassé sur l'atoll de Scilly le 17 (les vents auraient été supérieurs à 100 km/h)
et la goélette Arii Moana a fait état de creux de 10 à 11 mètres entre Tahiti et les Australes le 20,
l'obligeant à se délester d'une partie de sa cargaison et à rebrousser chemin
6 au 10 décembre 1977
990
Née au sud-est de Penrhyn, à la trajectoire très septentrionnale elle passe entre Takaroa et Puka Puka,
puis au nord de Reao. Le vent moyen n' a pas dépassé les 70 km/h
16 au 20 février 1978
980
Se forme au large nord-ouest des îles sous le Vent
Elle se déplace vers l'est sud-est en passant à proximité sud de Mopélia, rebrousse chemin vers le sud-ouest
à son arrivée au sud de Raiatea puis passe à l'ouest de Rimatara et incurve ensuite sa trajectoire vers le sud-est
De nombreux dégats aux îles Sous le Vent. Mopélia a enregistré un vent de 90 km/h avec des rafales à 115 km/h
16 au 27 février 1978
950
Très puissant formé dans l'ouest des Cook Sud a décrit 2 boucles dans cet archipel en se creusant entre le 18 & 23
Les vents moyens ont atteint 115 km/h pendant plusieurs jours en diverses stations météorologiques de l'archipel
Le cyclone s'est ensuite déplacé vers le sud-est, puis le sud-est et est passé au large ouest des Australes
Des rafales de 80 km/h ont été enreigstrés à Mopélia
21 au 23 février 1980
Dépression tropicale Leslie
-
Circule très à l'ouest des archipels polynésiens
27 au 28 novembre 1980
990
Elle se forme au nord de l'archipel des Tuamotu et se creuse rapidement en se décalant vers l'est sud-est
Elle atteint son intensité maximale lorsque sa trajectoire s'oriente vers le sud-ouest avec des vents de tempête atteignant
les 115 à 120 km/h en rafale sur les atolls des Tuamotu du sud-est
Elle s'enfonce ensuite dans l'est de Rapa tout en perdant de sa vigueur
Les dégats constatés sont minimes, malgré le fait que la partie est de l'atoll de Moruroa soit submergée sous l'effet d'une grosse mer
9 au 13 mars 1981
950
Formé dans le parages des Cook du Sud, la dépression évolue vers l'est autour du 20ème parallèle Sud
C'est lorsque sa trajectoire s'incurve vers l'est sud-est en passant au sud de l'archipel de la Société qu'il atteint l'intensité d'un cyclone
Ensuite conservant sa direction sud-est, il s'accèlère et perd de ses caractérisitiques tropicales après être passé au nord-est de Rapa
Sur la Société les vents moyens ont atteint 75 km/h avec des rafales à 110 km/h, sur les Australes et les Tuamotu vents de 65 km/h
Compte tenu de cette trajectoire particulière, houle et vent d'ouest à nord-ouest, associées localement à une marée de tempête
ont submergé les rivages des atolls d'Anaa de Hereheretue et de Moruroa, détruisant ouvrages côtiers et maisons
Sur la Société les dégats sont importants et en partie liés aux fortes précipitations qui accompagnet Tahmar
20 au 23 mars 1981
980
Une perturbation tropicale est observée dans les parages nord de Aitutaki le 18 mars, en dérivant doucement vers le sud-est il
se creuse et devient une dépression tropicale faible le 20, se rapprochant des îles Sous le Vent
Baptisée Fran, elle s'intensifie encore tout en accélérant au cap au sud-est balayant Rurutu
et croisant au proche sud-ouest de Rapa avant de disparaitre
En pointe les vents mesurées ou estimés atteindront 130 km/h au voisinage des Australes
A cette occasion on observe à Rurutu une marée de tempête et c'est sur cette île que les dégats matériels sont les plus importants
11 au 14 décembre 1982

Dépression tropicale forte Lisa

975
Formée et circulant dans un couloir dépressionnaire qui va des Cook du Nord à la Société, LISA évolue
en dépression tropicale forte en se rapprochant des île Sous le Vent
Elle passe non loin de Maupiti engendrant sur tout l'archipel 80 à 90 km de vent moyen et près de 115 km/h en rafale
ainsi qu'une marée de tempête
Il y a 2 victimes. A Tahiti beaucoup de vent et de pluie et de nombreux dégats matériels sont observés
Lisa tourne vers l'ouest et s'affaiblit rapidement entre les Cook du sud et les Australes
Lisa est le type même de la dépression dont la trajectoire est très dangereuse pour l'archipel de la Sociétédans son ensemble
20 - 27 janvier 1983
970
Nano traverse l'est de la Polynésie, des îles Marquises aux Gambier, dévastant au passage plusieurs atolls
de l'archipel des Tuamotu, notamment Hao et Tureai
Il faut remonter plus de 75 ans en arrière pour retrouver un phénomène d'une violence comparable dans cette région Nano
est caractérisé par des précipitations exceptionnellement importantes sur l'archipel des Marquises au début de son existence,
par une intensité de cyclone (vents 117 km/h et rafales de 160 km/h) au cours de sa traversée de l'archipel des Tuamotu
Les villages et les infrastructures sont détruites
Toutefois il n'y a pas eu de victimes malgré une mer submergeant les îles basses
Nano est tout à fait typique par sa trajectoire et son intensité du bouleversement climatique
de la saison chaude 1982/83 (événment El Nino fort)
21 au 27 février 1983
987
Une dépression tropicale qui circule sur les Cook du Nord, sans conséquence importante du fait
de son intensité modeste et de sa trajectoire
22 au 27 février 1983
925
Formée entre les Marquises et les Tuamotu, une dépression tropicale atteint très rapidement le stade
du cyclone tropical le 22, alors qu'elle évolue au milieu de l'archipel des Tuamotu
Baptisée Orama ou Nisha par le centre de Nandi c'est le phénomène le plus meurtrier (1 mort & 5 disparus dans le naufrage
d'une goélette) le plus destructeur qui ait touché les Tuamotu du Nord et de l'Ouest après le cyclone de 1906 qui détruisit Anaa
Orama est remarquable par son intensité et sa trajectoire très tourmentée au milieu de son existence
6 au 14 mars 1983
925
C'est un cyclone tropical qui affecte très durement les Tuamotu et la Société
On dénombre au moins 1 mort et 3 disparus ainsi que des dégats matériels considérables
De même origine que son prédécesseur Orama, il est remarquable par son brusque changement de trajectoire
au nord des îles Sous le Vent ainsi que par l'effet secondaire qu'il a engendré sur les côtes ouest et nord-ouest
de Tahiti (effet de foehn très violent), versants que l'on pouvait pourtant supposer à l'abri des plus fortes rafales
19 au 22 mars 1983
985
Une tempête qui évolue à l'est des Marquises et de l'archipel des Tuamotu-Gambier, heureusement sans grande conséquence
La longitude moyenne de sa trajectoire (135 à 130° Ouest) est remarquable
27 mars au 2 avril 1983
925
Une dépression tropicale dont l'origine se situe dans la région de Penrhyn (Cook du Nord) se creuse le 29
et atteint alors le stade de cyclone tropical
Baptisé Tomasi il amorce un recourbement vers le sud-est, après avoir frolé l'ile de Niue, il disparait au sud
7 au 13 avril 1983
925
Encore une dépression qui se forme dans le voisinage de l'archipel des Marquises et qui adopte une trajectoire parabolique classique
avec une intensité maximale au voisinage du recourbement de sa trajectoire
Il ravage le nord-ouest des Tuamotu, l'archipel des iles du Vent (il passe à 50 km à l'est de Tautira)
et l'atoll de Hereheretue qui sera totalement submergé par la marée de tempête
A cette occsaion on enregistre 162 km/h en rafale de sud-ouest à Faa avant que l'installation anémométrique ne soit hors d'usage
Les dégats matériels sont considérables sur la Grande Ile et sur la Presqu'ile. Cependant on ne déplore aucune victime
Veena restera gravée dans la mémoire des tahitiens pour très longtemps
Images de l'après Veena fonds ICA (merci à Marc E. Louvat)
15 au 21 avril 1983
955
Formé plus à l'est que Veena, mais toujours au coeur de la zone de basse pression marquisienne qui a duré toute la saison,
le cyclone tropical William épargne de peu l'atoll de Hao, mais dévaste d'autres atolls déjà très éprouvés par le cyclone Nano en janvier
Les effets de la mer (houle cyclonique & marée de tempête) ont encore constitué le danger majeur pour les insulaires William
a fait une victime
10 au 14 mai 1983
Dépression tropicale Xena
-
Evolue très à l'est du domaine polynésien (autour de 115° Ouest !) loin de tout archipel
Cette dépression tardive et vraiment exotique n'atteint pas une grande intensité
4 au 8 février 1986
984
Sa trajectoire est tendue vers le sud-est et ce n'est qu'au sud du tropique du Capricorne qu'elle atteint son intensité maximale
6 au 15 février 1986
967
Formée au sud des Samoa la dépression tropicale Ima se transforme rapidement en cyclone avant d'aborder
les Cook du sud dans une trajectoire très tendue vers l'est sud-est
A la longitude de Tahiti après avoir franchi le 20ème parallèle Ima effectue une boucle très originale qui inquiète quelque peu
es habitants de la Société et surtout Rimatara où les dégats sont très importants
28 décembre 1986
au 5 février 1987
955
Il évolue pendant 8 jours à l'ouest et au sud-ouest de la Polynésie française
Après avoir dévasté les Cook du Sud, en particulier sa capitale Rarotonga, et poursuivant sa route vers le sud-est,
il passe au large des îles Australes n'y causant que des dégats mineurs
A noter à cette occasion la valeur mesurée de 5 mètres pour la marée de tempête à Rarotonga
15 au 22 janvier 1987
955
Originaire des Samoa le cyclone est resté tout au long de son existence aux frontières ouest de la Polynésie
1er au 8 mars 1987
965
Il prend naissance dans la région des Samoa et passe assez loin de tout archipel Polynésien
28 février au 2 mars 1988
970
Se forme dans les parages d'Aitutaki (Cook du Sud). Le stade de cyclone est atteint pendant une courte période,
alors qu'il circule au sud-ouest des Australes. Un voilier espagnol mesure des vents de plus de 150 km/h en rafales
Cilla engendre des vents de plus de 100 km/h sur les Australes et d'intenses précipitations se produisent sur la Société
causant indirectement la perte de 2 vies humaines, suite à un glissement de terrain
21 au 28 février 1989
970
A l'origine et à la trajectoire très singulière Hinano évolue dans le sud-est de la Polynésie sans se rapprocher d'îles habitées
Baptisé Hinano de très modeste dimension, elle a pris naissance au sud-est de l'île de Pitcairn
mais est toujours restée en dessous du 25ème de latitude sud
22 au 27 février 1989
965
Formé dans la région de Rangiroa il devient une dépression tropicale au sud de la Société
De petite dimension le cyclone Judy n'atteint ce stade que durant une brève période lorsqu'il passe au sud de l'île de Maigaia
Judy ne cause aucun dommage en Polynésie française
13 au 17 février 1990
970
Il évolue en bordure ouest et sud-ouest de la Polynésie
Il atteint le stade de cyclone au sud du 20ème parallèle après avoir balayé tout l'archipel des Cook
Il croise au large sud des Australes où les vents ont soufflé en tempête en causant quelques dégats matériels
Sur l'archipel de la Société en particulier aux îles Sous le Vent l'on a aussi éprouvé quelques uns de ses effets indirects
coup de vent et fortes pluies
5 au 14 décembre 1991
938
Wasa ravage la moitié sud-ouest de la Polynésie française, après avoir pris naissance dans les parages sud de l'île de Penrhyn
Il atteint le stade de cyclone tropical et se dirige vers l'archipel de la Société
Passant sur l'atoll de Mopélia dans la matiné du 10 et à 300 km au sud-ouest de Tahiti en soirée, il poursuit sa trajectoire
vers le sud-est, devenue fort heureusement une dépression tropicale forte le 11 au matin il passe sur l'île de Tubai aux Australes
en ayant perdu de sa vigueur, puis brutalement il infléchit sa trajectoire à l'est puis au nord-est traverse le sud-est des Tuamotu
parvenant jusqu'au nord-est de Reao
80 000 personnes sinistrés dans l'archipel de la Société et d'énormes dégats dus essentiellement à la mer
13 au 18 décembre 1991
985
-
5 au 8 février 1992
980
Elle affecte le nord puis l'est de la Polynésie française. Après avoir dévasté l'atoll de Puka-Puka
(houle de nord-ouest évaluée à 4-5 mètres) sur l'est des Tuamotu dans la matinée du 6, elle poursuit sa route
vers le sud-est en causant des dégats sérieux aux atolls de la région. Le 8 au matin elle quite les eaux polynésiennes
24 au 28 mars 1992
987
Née à proximité nord de Rangiroa, sur le nord des Tuamotu elle traverse la Polynéise du nord-ouest au sud-est,
sans affecter directement les nombreux atolls de la la région
30 décembre 1994 au
4 janvier 1995
976
Elle se développe au nord-ouest de Souvarof aux îles Cook et évolue vers le sud-est traversant le sud de l'archipel
Elle atteint ensuite l'archipel des Australes qu'elle traverse rapidement poursuivant sa trajectoire vers le sud-est en passant
aux abords ouest de l'île de Rapa. De sérieux dégats dus au vent et à la mer sont occasionnés aux Australes
31 octobre au
7 novembre 1997
944
Il prend naissance à l'ouest des îles Cook du Nord dans les derniers jours d'octobre
Après avoir fait d'importants dégats dans cet archipel il se dirige en droite ligne vers les îles Sous le Vent,
passe sur l'atoll de Mopélia puis à environ 270 km de Tahiti
Poursuivant sa route vers le sud-est en perdant lentement de sa vigeur il passe à l'est des Australes
Martin est responsable de la mort de 9 personnes sur l'atoll de Bellinhausen submergé par la marée de tempête
21 au 27 novembre 1997
954
Il prend naissance aux abords sud de l'île de Penrhyn puis évolue en direction des îles Sous le Vent
qu'il affecte directement dans l'après midi du 25 en passant sur l'île de Maupiti
Poursuivant son lent déplacement vers le sud-est il vient stagner quelques heures à 250 km environ
au sud-ouest de Tahiti où il se comble rapidement
Il reprend ensuite sa trajectoire vers le sud-est passant au nord des Australes puis à l'est de Rapa
D'énormes dégats à Bora Bora (30% des infrastructures endommagées), Maupiti (95% de l'île fut détruite) et Raitea
30 janvier 1998
976
Elle prend naissance un peu au nord-ouest de Tahiti
Baptisée tempête tropicale Ursula dans la matinée du 30 janvier alors qu'elle se trouve au sud de Maketa
elle décrit une trajectoire au sud-est longeant la bordure sud-ouest de l'archipel des Tuamotu
en passant au plus près des atolls de Anaa et Moruroa
Elle ne reste tempête tropicale forte que quelques heures en tout début du 31 janvier avant d'amorcer
son comblement et de quitter la Polynésie dans le sud des Gambier dans la soirée
01 au 03 février 1998
967
A traversé l'archipel des Tuamotu
22 au 26 avril 1998
991
Après être resté quasi stationnaire Alan prend sans s'intensifier une trajectoire est sud-est vers l'archipel de la Société
Dans l'après midi du 23 alors qu'elle se trouve à environ 800 km dans le nord-ouest de Bora Bora Alan amorce son comblement
Cependant le panache d'altitude donnera des pluies très fortes sur les îles Sous le Vent provoquant
des éboulements de terrains mortels dans la nuit du 24
Dans la périphérie d'Alan de forts coup de vent d'une durée comprise entre 5 minutes et une demi-heure (tornades)
ont provoqué d'énormes dégats de Bora Bora, à Raitea, Tahaa puis à Huahiné
Il y aura 8 morts au total
29 avril au 1 mai 1998
996
Elle prend naissance le 27 avril dans le triangle délimitée par les atolls de Takaroa, Hao et Puka Puka
Faisant lentement route vers l'est elle est baptisée Bart en début de matinée du 29
Au cours des heures qui suivent Bart infléchit sa trajectoire vers le sud-est tout en s'intensifiant
Dans la nuit du 29 Bart passera à proximité de Reao. Dès le lendement la convection profonde se désolidarisera
de la dépression de surface preuve du comblement du phénomène
25 au 29 février 2000
944
Quelques dégats à Rikitea, Vents à 137 km/h à Rapa
1 au 5 mars 2001
Dépression tropicale modérée Rita
994
Passe sur Mangareva, record de vent battu avec 119 km/h et record de pluie de 182 litres/m2 en 24 heures
23 - 27 décembre 2004
989
Aucun dégat n' a été signalé sur les îles Hereheretue et Ravaivae, près desquelles le centre du phénomène est passé
(Vents moyens de 43 knots & rafales à 72 knots mesurés à Herheretue)
2 - 8 février 2005
915
A Raivavae, les rafales de vents ont arraché des branches d'arbres
La forte houle a endommagé des routes et provoqué une montée des eaux dans le lagon et quelques innondations
A Tubai les rafales de vents ont endommagé quelques maison et provoqué la chute d'arbres
La houle a durement frappé le littoral au nord de l'île notamment
17 au 26 janvier 2007
975
A l'ouest des îles Sociétés
21 au 28 janvier 2007
975
Pluies torrentielles sur Moorea et Tahiti, plusieurs maisons détruites à Tubai
01 - 07 février 2010
925
Sur l'ensemble de l'archipel, le Haut-commissariat faisait état d'un bilan d'un mort, un blessé grave, six blessés légers,
4.813 personnes évacuées et 374 habitations détruites ou endommagées, dont la majorité dans l'archipel des Îles Sous le Vent :
Bora Bora, Maupiti, Raiatea, Tahaa et Huahine, mais également à Tubai

Trajectoire des cyclones ayant affecté la Polynésie Française de 1903 à 1998 par Météo France Polynésie