au coeur de l'actualité météo là où déferle la houle et rugit la mer, contre vents et marées...
BASSIN OCÉAN INDIEN SUD-EST
Australie
Papouasie Nouvelle Guinée
Indonésie
LES PRÉVISIONS D'ACTIVITÉ DE LA SAISON CYCLONIQUE 2021-2022 POUR LE BASSIN OCÉAN INDIEN SUD-EST
Un certain nombre de facteurs climatologiques (que sont les phénomènes El Nino-La Nina, l'Oscillation Quasi Biennale (QBO), l'IOD, mais aussi la MJO)
nous permettent d'élaborer des prévisions quant au déroulement de la saison cyclonique à venir
En clair aurons-nous peu ou beaucoup de systèmes
dans le bassin cyclonique Océan Indien Sud-Est qui se situe entre 90° Est et 135°Est
Quelque soit les prévisions il n'en demeure pas moins que le risque est toujours là qu'il y ait un seul ou une dizaine de systèmes cycloniques
Donc toujours les mêmes principes à respecter avant et pendant la saison cyclonique à partir du moment où l'on réside dans un bassin cyclonique

Sur les dernières 37 années la moyenne est de 6.24 systèmes cycloniques dont 3,24 cyclones selon les données CycloneXtrème

A priori une activité cyclonique proche ou lègèrement supérieure à la moyenne est prévue pour cette saison cyclonique
Selon le B.O.M Australien - Octobre 2021
L'activité cyclonique pour la saison 2021-2022 pour l'entière Australie,
qui ne correspond pas à la sépartion entre les 2 bassins Océan Indien Sud-Est / Pacifique Sud
avec une limite à 135°Est
devrait être dans la norme ou légèrement au dessus de celle-ci.

Pour cette saison 2021-2022 il y a
65% de probabillité d'avoir une saison cyclonique au dessus de la norme
qui se situe en moyenne entre 9 à 11 systèmes cycloniques

avec 4 systèmes impactant généralement directement l'Australie,
le risque étant plus élevé pour cette saison

Suivant le tableau à gauche par exemple pour la Western Region :
- le nombre moyen de systèmes cycloniques par saison est de 7 (average TC)
- et pour cette saison cyclonique 2021-2022 il y a 61% de probabilité d'avoir plus de 7 systèmes
 
 
Le site CYCLONEXTREME est depuis 2003 un site personnel et ne dépend d'aucun centre météorologique officiel
Il ne remplace en aucune façon les organismes gouvernementaux de prévisions cycloniques et d'alertes